Audi A1 30 TFSI : La nouvelle génération

Audi A1 30 TFSI : La nouvelle génération

Depuis quelques semaines, nous voulons augmenter le nombre d’essais, et vous êtes nombreux à nous demander d’essayer certaines marques allemandes premium. C’est maintenant chose faite !

Nous commençons ces essais avec une petite sportive au gabarit de citadine, la nouvelle Audi A1 Sportback 30 TFSI. L’ombre de futurs et nombreux essais avec la marque aux anneaux ? Espérons-le … !

Particularité de l’Audi A1

L’Audi A1 est LE format qui a permis à Audi de toucher une cible plus large, notamment féminine. La version précédente, physiquement plus ronde avec des courbes séduisantes, faisait chavirer le cœur de certaines femmes pour combattre le cliché « femme = Mini Cooper ». Audi a été une des marques pionnières en proposant une citadine compacte, avec un niveau de prestations plus que satisfaisant et au look séduisant. D’où le succès engendré pour cette A1, avec plus de 900.000 unités vendues dans le monde. Grande nouveauté pour cette nouvelle génération, l’Audi A1 sera disponible uniquement en 5 portes. Un frein pour certains utilisateurs ? 

Un physique musclé

A première vue, les designers de chez Audi n’ont pas chômé. Mais la question est, ont-ils voulu donner  un aspect de R8, qui signe les nouvelles lignes signées Audi ? De face, la nouvelle A1 montre clairement son aspect sportif, d’autant plus avec le pack S-Line qui est inclus dans la configuration de notre voiture. Le premier détail qui requiert notre attention est l’aération sur la lèvre supérieure, qui rappelle l’Audi Quattro, grande championne des rallyes dans les années 80. Ce petit rappel va jusqu’aux jantes peintes, blanches, qui donne l’impression d’être un vrai pilote à son bord. Nous nous satisfaisons également de la couleur. Oui, ce Bleu Turbo n’est pas discret, mais … Enfin de la couleur ! Audi a osé réaliser une configuration un peu folle pour cette A1, et on apprécie. Cette configuration lui confère un charme fou, surtout aux regards des hommes.

L’arrière est quant à lui imposant. On aime cet aspect large et plus carré de l’ensemble. Des détails comme le petit becquet noir, le toit peint comme les étriers de freins peints en rouge, les lignes plus tracées et strictes,… rendent d’autant plus attirante cette nouvelle Audi A1. Celle-ci devient plus masculine avec cette finition S-Line, et devient plus accessible avec ses 5 portes que les passagers apprécient tout particulièrement.

Audi a également fait évoluer les signatures lumineuses de cette petite citadine, qui développe l’identité sportive mais surtout élégante de cette A1. A l’avant comme à l’arrière, le look a radicalement changé pour la citadine aux anneaux. Même si nous doutions du design trop raide et tracé, nous tombons finalement sous le charme pour cette A1 finition S-Line.

Aurions-nous la configuration parfaite ?

Une motorisation digne du design, musclée

Avec son moteur 3 cylindres de 1,0L de 999cm3, la nouvelle Audi A1 développe 116cv. Un 0 à 100km/h annoncé en 9,3sec, l’A1 vous propulsera avec plus de 200 Nm de couple au-delà de vos espérances. Le rapport poids-puissance se ressent lors de chaque accélération, en ville mais également sur autoroute avec son comportement « sportif ». La balance n’affichant que 1105kg, la petite citadine allemande se faufilera sans aucune complexité en agglomération comme sur de petites routes de campagnes.

A son bord, le son du moteur est présent. Un son agréable envoyé à l’intérieur nous fait penser à une vraie petite sportive. Malgré cet aspect sport, à l’intérieur, le confort s’installe lors de longs trajets, grâce à un bon châssis, mais également grâce à une boite souple et ses 7 rapports. Le Drive Select est disponible dans notre version d’essai, ce qui permettra de gérer le mode de conduite avec une boite plus vive, mais également des suspensions pilotées en fonction du mode choisi. Mais, il y a toujours un mais, notre côté joueur nous a rattrapé. Drive Select en mode Dynamic, châssis en mode sport, … la voiture se révèle plus franche et surprend lors des premières accélérations, ajouter à ça une tenue de route appréciable dans de petits virages, et ce moment devient plus qu’agréable. Les palettes au volant permettent de définir l’allure souhaitée, et donc de jouer encore plus au volant de cette nouvelle A1 30 TFSI Sportback .

Petit point négatif ? La consommation ! Si sur autoroute celle-ci a consommé près de 8,4litres au 100km, lors de nos essais urbains parisiens, nous avons atteint plus de 15,3 litres au 100km (en moyenne). Une consommation quasiment similaire à une conduite sportive en mode dynamic, mais avec beaucoup plus de plaisir et de sensations.  

Des finitions intérieures satisfaisantes

En montant à bord, on se sent tout de suite à l’aise. Audi, en bonne marque qu’elle est, a toujours su intégrer une ambiance confortable dans ses habitacles. C’est ce que l’on ressent en montant à bord de la nouvelle génération de cette Audi A1 Sportback.

Malgré des sièges composés de tissu, l’intérieur correspond entièrement au style lifestyle de la voiture. Après m’être installé à son bord, je vois de suite quelques détails qui me séduisent, mais également qui me chagrinent. Pour commencer, l’intérieur est allemand; les finitions sont plus que satisfaisantes, même pour les plastiques utilisés. Cependant, l’accoudoir central, vendu comme une option, aurait pu être plus travaillé, notamment au niveau du choix des matériaux. Mais est-ce un problème de finitions par rapport au modèle essayé ? Le contraste entre le plastique de l’accoudoir, et le plastique type « piano noir » brillant du tableau de bord est malheureusement trop visuel. De plus, l’option cuir intérieur à 170€ ne comprend qu’une petite partie de la partie intérieure de la porte, ainsi que du levier de vitesse. Un peu juste à mon sens pour une option à cette tarification. Mais, nous pouvons passer au-delà en voyant les prestations proposées par cette nouvelle Audi A1.

La gestion automatique, c’est bien !

On peut s’apercevoir de l’évolution de la nouvelle génération de l’Audi A1 en montant à son bord. Plus d’affichages digitaux, moins de boutons ou de paramétrages manuels. Pour commencer, la nouvelle Audi A1 est doté d’un écran de 10’’ pouces qui accueillera le système MMI, la navigation GPS, ou encore la gestion des suspensions et du mode de conduite. Des équipements de bonne qualité, mais surtout intuitifs et clairs. Nous évitons de loin des outils trop poussés  et illisibles, qui sont impraticables lors de réglages en conduite ou autre situation demandant de la rapidité et simplicité.

Cette nouvelle Audi A1 est dotée du Virtual Cockpit. Ce dernier vous permet l’entière gestion du véhicule, du GPS à la radio, en passant par la gestion du mode de conduite. Ce cockpit peut également s’adapter en prenant la largeur complète du tableau de bord (de 10,25’’) ou d’un affichage habituel entre le compte-tours et l’affichage de la vitesse. Equipée de plus d’équipements qu’il n’en faut, nous avons ainsi pu essayer les options telles que le régulateur de vitesse adaptatif, le park assist, le system de divertissement, ainsi que le Band & Olufsen Premium System avec son 3D. De quoi s’amuser au volant, même pour les geeks et fans de technologies embarquées.

Une idée du tarif ?

La nouvelle génération de l’Audi A1 a pour prix de base 25.370€. Cependant, pour notre modèle d’essai, nous atteignons la somme coquette de 37.065€. Un point négatif que nous soulignons pour une petite motorisation, surtout quand les motorisations 35 TFSI et 40 TFSI arrivent sur le marché prochainement. Quelques options sont parfois incomplètes et freine l’embellissement intérieur de cette nouvelle génération. Pour nous, le tarif est l’aspect négatif de cette citadine nouvelle génération.

Pour conclure, nous mettrions la note de 15.4/20 à cette petite citadine. Polyvalente, un look agréable, une technologie embarquée très développée et appréciée, mais quelques détails sur les options et finitions à revoir, avec un prix un peu élevé pour ce segment.

Posted on: 3 juin 2019Thomas
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE