Crossover

Tous nos essais de voiture Crossover, croisement entre un 4X4 et une berline, voir une citadine. Trouvez le modèle de véhicule crossover qui vous convient.

Renault Captur 2 : tout sur le leader des crossover

C’est une grande première pour LuxurySportCars.fr. En effet, notre essai se déroule uniquement en région parisienne, et plus précisément à Paris. Nous souhaitions pour cet essai mettre en avant la ville lumière, et le renouveau spectaculaire du SUV compact Urbain de la marque au losange. Le nouveau Renault Captur

Renault Captur Intens 1.3 TCE 130 FAP

Renault, la renaissance

Renault a lancé le Renault Captur en 2013 et en 6 ans, est devenu le crossover le plus vendu en France. C’est d’ailleurs plus d’un million et trois cent mille exemplaires vendus. Avec l’arrivée d’un nouveau design chez son concurrent Peugeot pour le Peugeot 2008 et Peugeot 3008, qui a séduit les cœurs, il fallait que Renault réagisse et rattrape son retard. Mais, retravailler ce succès commercial n’était pas une mince affaire.

Ressenti à bord du nouveau Captur

A première vue, nous remarquons que le design est complètement revisité. La face avant est mieux dessinée, au goût du jour avec cette nouvelle signature lumineuse, adoptant la technologie Pure-Vision. Plus large, plus musclé, ce nouveau Captur donne un air plus agressif et plus imposant. Cependant, les dimensions ne sont pas poussées à l’extrême. A peine plus large de 12 centimètres, et 10 centimètres en longueur. Son seul défaut par rapport à la première version, serait la perte de 50 litres pour le volume disponible dans le coffre. 

Renault Captur Intens 1.3 TCE 130 FAP

A bord, la planche de bord est plus qu’agréable. Nous sortons d’un essai d’une grande marque allemande, et nous nous sentons pourtant tout aussi à l’aise dans ce nouvel intérieur. Le Smart Cockpit permet une utilisation ludique et accessible à tous. Compteur digital, écran de contrôle Easy Link de 9.3” (très grand !), levier de vitesse shifter, mais surtout … un pont central flottant qui rend cet intérieur futuriste et agréable. Comme vous avez pu le voir sur notre post instagram, c’est LA pièce maîtresse de cet intérieur. 

Renault Captur Intens 1.3 TCE 130 FAP

A l’extérieur comme à l’intérieur, nous pouvons donc dire que le travail des designers est amplement réussi. Les premiers kilomètres permettent de s’habituer à cette motorisation 4 cylindres coupleuse, à ce gabarit inhabituel (pour nous), et surtout à la qualité de vie à bord qui est plus qu’agréable.

Lors de notre essai du Captur Intens 1.3 TCE 130 FAP, notre consommation s’est élevée en extra-urbain à 6.5 l de moyenne, et proche des 8 l lors de notre journée à arpenter Paris. La boite EDC 7 rapports est d’une gestion incroyable et permet de rendre agréable tout type de conduite, avec les différents modes disponibles via le système Multi-Sense.

  • Renault Captur Intens 1.3 TCE 130 FAP

Chiffres clés

Dans cette finition Intens, nous disposons d’une motorisation TCe 130 ch avec une boite de vitesses EDC FAP. Ce 4 cylindres de 1333cm3 à un couple de 240 Nm, et atteint le 0 à 100 km/h en un peu plus de 9 secondes. Plus que raisonnable pour l’utilisation que nous en avons faite, mais également pour les limitations de vitesse en France. Ce Renault Captur 2020 reste toutefois joueur, mais raisonnable.

Renault Captur Intens 1.3 TCE 130 FAP

Avis de la rédaction

Vous l’aurez compris, nous avons adoré ce nouveau Renault Captur dans sa configuration Intens. La couleur orange Atakama reflète chaque traits et dessine somptueusement bien les courbes de ce nouveau design.

Tout du long de notre essai, nous avons cherché les côtés négatifs. Mais, … en vain. Certains diront que nous ne sommes pas honnêtes. Nous leur répondront que ce nouveau Captur vaut le détour. Il y a un rapport qualité prix plus qu’appréciable. Esthétisme, qualitatif, et confortable, nous ne pouvons que vous conseiller d’essayer ce crossover. Il vous transportera dans un univers qui commence à apparaître : le crossover 2.0.

  • Renault Captur Intens 1.3 TCE 130 FAP

Seat Ateca, SUV surprenant

C’est à Perpignan que le constructeur Seat nous a donné rendez vous pour cet essai durant deux jours son nouveau et premier SUV, le nouveau Seat Ateca.

A l’affiche, roadtrip dans les montagnes avec des routes merveilleuses et un paysage de folie, une partie offroad dans un des plus grands domaines viticoles, et quelques surprises réservées par la marque que nous vous ferons découvrir avec plaisir à travers nos photos/vidéos.

En sortant de l’aéroport, c’est avec joie et excitation que je peux voir ces 6 Seat Ateca, prêt à être conduit durant 2 journées.

Un rapide briefing de la part de l’équipe, une explication des différentes boucles de roadtrip possibles et programmées directement dans les gps, lieux de différents rendez-vous, …

Tout ce qu’il faut pour participer à un excellent weekend de test.

Seat Ateca, un style trop Leon?

Même si pour certains, le Seat Ateca n’est qu’une Leon surélevée, la combinaison est tout de même respectueuse.

Pour tous les fans et inconditionnels de la marque espagnole, l’identité Seat est présente à l’extérieur avec ces phares leds et cette calandre, d’autant plus avec le trait de caractère partant de l’avant du flanc jusqu’à l’arrière de ce SUV.

Toutefois, on peut noter certaines inspirations du Q5 ou encore du Tiguan, de par la forme générale, mais aussi par rapport à l’arrière de l’Ateca.

Pour ma part, je trouve que cette combinaison, et ce nouveau SUV, est tout à fait attirant.

De par ses formes et proportions, mais aussi avec ses jantes de 19’’ pouces noir de l’édition Xcellence, l’Ateca de SEAT à tout pour faire un bon SUV physiquement adapté et adaptable à l’urbanisation de nos villes et grandes villes.

« Allumer le moteur, sortez les volets »

Premier pied à bord, et tout de suite, un air de confort et de déjà-vu.

Oui, un intérieur digne d’un constructeur allemand (oui oui !) de par sa qualité et la qualité des matériaux.

On y est bien, c’est agréable, et on sent tout de suite que l’on peut avaler les kilomètres à bord de cet Seat Ateca et son intérieur agréable à vivre.

Quelques découvertes agréables pour des dimensions raisonnables, comme un grand coffre, et le détail qui servira pour vos weekends à Courchevel, une trappe à ski !

Eh oui, ça sert pour les skis, mais aussi quand madame veut vous faire acheter un meuble à chaussure supplémentaire.

Le Crossover de la marque espagnole pour concurrencer le marché

Quelle configurations et équipements ?

Pour en revenir aux gammes, et pour avoir essayé les trois, j’ai eu un petit faible (forcément) pour la finition Xcellence.

Pour moi, cette finition correspond entièrement au besoin des personnes qui réalisent beaucoup de kilomètres et veulent un minimum de confort.

De superbes sièges en cuir (pour les fessiers sensibles), un toit ouvrant, une suspension dynamique ,que l’on peut aussi retrouver sur la version style pour la plupart.

Le Crossover de la marque espagnole pour concurrencer le marché

Que propose SEAT niveau motorisation ?

Il y a de disponible certaines motorisations selon les gammes, mais principalement durant notre essai, nous avons pu avoir à disposition ces motorisations : 115ch, 150ch et le 190ch.

Boite DSG, manuelle, … tout pour faire un weekend de test sur les routes de montagnes.

Pour les deux types de transmission, aucune déception ! Oui, même en 115ch boite manuelle, j’ai pu fortement m’amuser!

Par son caractère très joueur et, même sans les suspensions dynamiques, le Seat Ateca a vraiment une accroche au bitume qui impressionne  !                 Impossible de le mettre en quart dans un virage, et pourtant on a tout essayé …

Le Crossover de la marque espagnole pour concurrencer le marché

Une sacrée surprise le SUV Ateca !

Je vous en parlais dans l’annonce, SEAT pour ce weekend nous a réservé quelques surprises.

Déjà, par les routes choisies pour se rendre d’un point à un autre (je pense que ces routes peuvent en faire rêver plus d’un), mais aussi par des lieux insolites.

Château de Lastours, lieu principal pour les déjeuners, réunion, ou si nous venons à nous perdre à force de rouler à bord de l’Ateca (oui, les kilomètres ne se sentent pas à bord).

Un domaine de 900 hectares de vignobles ou nous avons pu torturer (un grand mot pour ce petit SUV robuste) l’Ateca sur les routes off-road de ce domaine, qui servent aussi de routes test pour certains véhicules du Dakar ou même les voitures de rallyes.

Le Crossover de la marque espagnole pour concurrencer le marché

Fin de la première journée, et nous nous rendons dans un lieu « insolite » pour dîner et dormir après une journée épuisante.

Quelques 70/80 kilomètres, pour arriver en plein champs et apercevoir « Les cabanes dans les arbres ».

Oui oui ! Vous ne rêvez pas, SEAT nous avait promis de nous ramener en enfance et c’est chose faite.

Une cabane incroyable par personne qui était invité, et surtout, le petit déjeuner apporté le lendemain matin !

Même pas besoin de sortir de la chambre (vous verrez les photos, ça fait rêver !).

Le Crossover de la marque espagnole pour concurrencer le marché

Caractéristiques techniques du Seat Ateca en chiffres

Trois finitions : Référence, Style, Xcellence

Motorisations disponibles : 115ch, 150ch, 190ch (Essence/Diesel, du 3 cylindres au 4 cylindres)

Seat Ateca, le prix : de 21.990€ à 37.515€

Dimensions : 4m63 x 1m84 x 1m60 et une garde au sol de 19 cm pour le offroad

Un coffre correct : avec 485-510 litres.

Seat Ateca, le bilan !

Pour finir, et en plus clair, l’Ateca de Seat est un très bon SUV.

Cousin (très proche, trop proche ?) du Tiguan, on y retrouve la qualité des matériaux et le confort de route d’une allemande.

A peu près 400/500km passé à son bord, et un réel plaisir.

Avec les options disponibles lors des tests, j’ai été conquis par l’ambiance intérieur mais aussi par le design extérieur.